Nihil Nove

10 février 2006

Les caricatures

Cette affaire est affligeante, et à deux titres.

Le premier, c'est que l'on assiste dans ce qu'il est convenu d'appeler « le monde arabo-musulman » à des poussées de haine, d'antisémitisme et de violence qui rappellent la montée du nazisme en Allemagne dans les années 30. Avec une densité de plus en plus inquiétante, se dessine une lame de fond qui, qu'on le regrette ou non, accrédite la théorie du choc des civilisations.

Le second, c'est la molesse de la réponse occidentale à ces provocations. On croit rêver! On se confit les uns dans les autres dans des discussions bateau sur la liberté d'expression. Evidemment qu'il faut défendre la liberté d'expression, et évidemment que cette liberté d'expression a des limites, qui sont déjà clairement indiquées dans la loi. Le noeud du débat ce n'est pas la liberté d'expression, c'est quelle sera notre réponse à des provocations qui, je le répète et je pèse mes mots, rappellent celles de l'Allemagne nazie dans les années 30.

Notre réponse jusqu'à présent, quand des chefs d'État ont proclamé comme objectif la destruction d'Israël, quand des responsables politiques demandent à des gouvernements de juguler leurs médias, a été l'auto-flagellation. Non! Il faut une fermeté sans faille face à la montée de cet islamisme de plus en plus fort, de plus en plus revendicatif, donc de plus en plus dangereux. Souvenons-nous de Munich.

J'en appelle en particulier aux musulmans modérés, dont je comprends parfaitement le déplaisir face à ces caricatures, mais dont la croyance sincère est facteur de paix, à condamner avec le plus de fermeté cette réponse barbare de l'islamisme radical. J'en appelle aux chefs religieux en général à faire leur la maxime de Voltaire, je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je défendrai jusqu'à la mort votre droit de le dire. J'en appelle surtout aux pays modernes et démocratiques répondre de la manière la plus implacable à ce totalitarisme naissant, car c'est notre devoir moral et notre intérêt politique.

5 Comments:

  • PEG t'es le meilleur !

    By Anonymous Oli, at 00:07  

  • Comment pouvez vous parler de "musulmans modérés" ?
    Le coran n'est pas interprétable car c'est l'esprit de mahomet qui intrinsèquement n'est pas sujet à controverse.
    De ce fait un musulman modéré ne peut être musulman.
    Vous tombez dans le piège facile qui met en péril notre civilisation judéo-chrétienne.
    S'il vous plait...Lisez le coran...Renseignez vous sur la soit disante religion de paix et d'amour qu'est l'islam...
    La plupart des versets et sourates appellent à la haine des juifs et des chrétiens.
    Vous souhaitez voir la véritable face de l'islam ?
    http://www.stcom.net

    By Anonymous Anonyme, at 16:27  

  • Cher visiteur qui ne daignez ou n'osez pas signer vos commentaires,

    Tout d'abord, je n'ai jamais dit que l'islam est une "religion de paix et d'amour", tout simplement parce que ce n'est pas ce que disent les musulmans. La plupart des musulmans la décrivent eux-mêmes comme une religion de justice et Allah est le plus souvent décrit comme un dieu justicier. Valeur très honorable, mais ce n'est pas l'amour. Seuls les chrétiens osent affirmer que Dieu est amour.

    Ensuite, sur l'existence des musulmans modérés, c'est un fait. Il en existe, j'en connais, et certains même très bien. Maintenant, on peut arguer que l'islam modéré et moderne n'a rien à voir avec ses textes sacrés. Peut être, peut être pas. Le débat peut être certes très intéressant en théologie comparative, mais d'un point de vue politique non: le Deutéronome, qui fait partie de la Bible chrétienne, interdit de manger du cochon, et je me suis pourtant empiffré hier de saucisson sans le moindre embarras. Ce qui compte dans l'islam d'aujourd'hui, c'est les musulmans, comment ils vivent, ce qu'ils croient, pas l'éxégèse coranique.

    Et enfin, si vous voulez faire la pub de votre site, allez la faire ailleurs s'il vous plaît.

    By Blogger PEG, at 16:56  

  • Ca vous gêne que je poste en anonyme ? C'est idiot car je peux mettre n'importe quel nom en fait, vous n'aurez qu'un pseudo assorti d'une adresse IP bidon car en plus je passe par un proxy. Dont acte....
    A priori vous faite un amalgame navrant lorsque évoquez la "bible chrétienne".
    Le Deuteronome fait partie de l'ancien testament étudié par les juifs !
    Nous les chrétiens nous nous intéressons à la période christique et post christique.
    Mais à priori ce n'est pas votre tasse de thé.
    N'en déplaise à votre mépris affiché pour la chose sacrée, ce qui soit dit en passant n'est pas péjoratif, le coran n'est pas réformable et est la base du mode de vie de musulmans.
    Il se situe au dessus de la loi d'un pays.
    Le danger est là.

    By Anonymous Anonyme, at 19:33  

  • Vous pourriez aussi utiliser votre nom.

    Les chrétiens ne s'intéressent qu'à la période christique et post-christique? Il me semble pourtant que lorsque je soulève une Bible la majorité du poids du volume conséquent vient de l'Ancien Testament. Il est là pour faire joli? Si j'avais su je n'aurais pas tiré le titre de mon blog de l'Ecclésiaste...

    Je ne méprise pas "la chose sacrée", mais je pense simplement qu'une analyse théologique ne peut se substituer à une analyse politique. Ce qui compte, ce n'est pas ce que raconte le Coran, mais ce que croient et ce que font le gros milliard de musulmans qui existent, et la réponse est que si la plupart d'entre eux sont empêtrés dans une conception communautariste et anti-moderne, il existe réellement un islam modéré et moderne, jeune pousse qu'il revient à l'Occident de protéger et de nourrir. Pas parce qu'il est intrinsèquement bon, mais parce qu'il est utile.

    C'est ça, la politique.

    By Blogger PEG, at 07:45  

Enregistrer un commentaire

<< Home